“Octobre rouge” échappe aux filets de Moscou

Le 11 septembre 2017, le Tribunal pénal fédéral (TPF) a accepté un recours déposé par la société tessinoise Red October International SA. Celle-ci s’était opposée à l’envoi à la Russie de la documentation bancaire saisie par le Ministère public tessinois ainsi que d’un mémoire signé par son président, le magnat de l’acier russe Dmytri Gerasimenko. …
Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in