Diligence pourrait ne pas survivre au conflit d’actionnaires qui la déchire

Dans l’attente d’un règlement du litige qui l’oppose à ses co-actionnaires, Nicholas Day voit ses pouvoirs de gestion sur la société genevoise Diligence Global Business Intelligence SA (DGBI) limités par la Cour de Chancellerie du Delaware. Le co-fondateur de la firme de renseignements économiques lance une contre-attaque. Nick Day est accusé de fraude et de détournement de fonds par ses …
Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in