Le procès de la société vaudoise Premier Investment va enfin s’ouvrir

28 octobre 2020

Il promettait à ses clients de bons rendements et des investissements de proximité. Mais Kastriot Gashi a mené son entreprise à la faillite, et continué à exercer malgré l’interdiction de la FINMA. Huit ans après l’ouverture d’une enquête par le Ministère public vaudois, ce patron et l’un de ses partenaires vont devoir justifier cette débâcle.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?