Le fisc français sur la trace des comptes suisses d’Alexandre Allard

12 février 2020

La Suisse a accordé l’entraide à l’administration fiscale française au sujet de l’homme d’affaires Alexandre Allard et de son épouse, révèle un arrêt du Tribunal administratif fédéral (TAF) du 28 janvier 2020. Le fisc, qui s’intéresse à des comptes abrités dans trois établissements bancaires suisses, dont Reyl SA, vise également le Groupe Allard et une galaxie de sociétés à Guernesey, au Luxembourg, aux Îles vierges et en Irlande, liées à l’entrepreneur ayant fait fortune dans les bases de données .

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?