Dans une station vaudoise, un blanchisseur présumé échappe à la justice espagnole

30 septembre 2020

G.M.* est soupçonné d’avoir orchestré un vaste schéma d’évasion fiscale entre l’Espagne et la Suisse entre 2008 et 2013. Son réseau aurait blanchi jusqu’à cinq millions d’euros par mois, notamment pour le trafiquant chinois Gao Ping. Le retraité de 81 ans devrait être bientôt jugé à Madrid. A l’abri dans une station des Préalpes vaudoises, il ne risque pourtant rien en Suisse. Les autorités genevoises ont abandonné l’enquête contre lui, en 2015, en échange du versement de deux millions de francs.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?