Dans une station vaudoise, un blanchisseur présumé échappe à la justice espagnole

G.M.* est soupçonné d’avoir orchestré un vaste schéma d’évasion fiscale entre l’Espagne et la Suisse entre 2008 et 2013. Son réseau aurait blanchi jusqu’à cinq millions d’euros par mois, notamment pour le trafiquant chinois Gao Ping. Le retraité de 81 ans devrait être bientôt jugé à Madrid. A l’abri dans une station des Préalpes vaudoises, il ne risque pourtant rien en …
Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in