La salve de recours du Vénézuélien Hector Dáger n’aura servi à rien

8 juillet 2020

L’avocat vénézuélien Hector Dáger continue à occuper la justice suisse. Le Tribunal pénal fédéral (TPF) vient de repousser pas moins de dix recours déposés par cet homme d’affaires et par ses sociétés offshores*. Cette offensive judiciaire lui aura coûté 40’000 francs de frais judiciaires: des miettes par rapport aux 233 millions de dollars qui, entre 2008 et 2016, ont été versé sur ses comptes suisses par des entités liées à la multinationale brésilienne Odebrecht.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?