Affaire Gunvor: un prête-nom jugé a minima à Bellinzone

12 juillet 2019

Un an après avoir condamné un ancien trader de Gunvor pour corruption au Congo et en Côte d’Ivoire, le Tribunal pénal fédéral (TPF) s’apprête à juger un autre mis en cause. Mais cette fois, le chef d’accusation pour blanchiment est tombé: le prévenu comparaîtra uniquement pour faux dans les titres.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?