L’argent de l’ex-PDG de Braskem reste bloqué à Genève

En avril 2016, le Ministère public de la Confédération (MPC) a ordonné le séquestre d’un compte genevois contrôlé par José Carlos Grubisich, ancien PDG de la compagnie brésilienne Braskem. Cette entreprise pétrochimique, cotée à la bourse de New York, est contrôlée par deux des protagonistes brésiliens du scandale Lava Jato: l’entreprise sémi-étatique Petrobras et la multinationale Odebrecht. L’ordre de blocage arrive deux mois après la découverte par les enquêteurs fédéraux, à Genève, du …
Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in